Il est bon de se laisser enseigner ! Il est bon de recevoir et de partager ! Il est bon de comprendre, d'accepter, de retenir pour notre bien et celui des autres ! Oui, il faut faire la volonté de notre Dieu, et mettre en pratique en tout temps!
N.B. que dans cette page : 1 message qui change à tous les 15 jours, le MARDI


Sois béni au Nom de JÉSUS, et bonne journée rempli de son Amour, de sa Paix et de sa Joie !
La foi !
« Quand tu regardes à Moi et que tu dis ; ‘‘ je crois, ’’ tu es sincère et ta foi se manifeste ! Lorsque tu doutes et que tu regardes à Moi ; Je vois dans tes yeux, toutes les craintes que cela déploie de ce que tu vis. Je vois dans ton cœur : toutes les peines que tu ressens, l’inquiétude qui grandit de jour en jour. La peur qui refait surface lorsque tu es devant un défi, une épreuve ; une mission ou encore ta vie qui est bouleversée. Je vois tout et Je sais tout, et je te dis que rien ne passe inaperçu ; que rien ne M’empêchera de te bénir ; de mettre ma Paix et ma Joie en toi : de te remplir de mon Amour !

Je veux faire grandir ta foi : mes Promesses pour toi sont là et elles servent à te faire croire davantage ; pas pour que tu doutes davantage ! Alors courbe-toi devant Moi et crois ; reçois et abandonne-toi à Moi, Je suis Dieu, ton Dieu ! Est-ce ainsi que tu Me vois ? … Alors, attends-toi à Moi et va en paix mon enfant ! Tu as souvent dis que tu croyais en Moi, mais Moi ce que Je vois : c’est que tu doutes souvent de Moi ! Peux-tu comprendre que Je suis toujours le Même : reste le même toi aussi ! Tu dis croire, alors cesse de douter pour tout ; car tu te fais du mal à douter de Moi et tu t’épuises. Je t’aime : Je veux te bénir, alors crois en Moi et Je te bénirai ; ne laisse pas entrer le doute en toi, c’est un poison ! »
Reçois tout mon Amour !

Parole de l’Éternel

« Reçois ton Dieu, et ne fais pas la forte tête ; Me recevoir c’est aussi M’accepter, Me laisser t’aimer et te transformer. Ne fais pas comme si tu ne Me connaissais pas : Je suis l’AMOUR ! Ne dis pas que Je t’ai abandonné ; c’est toi qui Me fuis, qui fuis mon Amour et mes Enseignements ; qui rejettes mes Ordonnances et mes Conseils et tu te demandes ce qui se passe : le pourquoi rien ne va dans ta vie ? … Réfléchis : la faute ne vient pas de Moi, mais de toi ; reconnais-le et laisse-Moi te transformer, oui laisse-Moi aimer ! »

Sois béni (e) au Nom de Jésus !

L’Éternel t’invite à recevoir tout son Amour !

Cesse de Le fuir pour une raison ou pour une autre. Vis ta vie en Lui, fais-le Roi et Maitre de ta vie ; laisse-Le contrôler ta vie et abandonne-toi à Lui. Il t’aime, apprends à Le connaître et à Le recevoir ; ton Dieu t’aime, l’aimes-tu aussi ; assez pour Le recevoir et Le comprendre ? Lui Il ne t’abandonnera jamais : c’est l’homme qui L’abandonne et Le rejette ! Toi veux-tu de Lui ? … Alors laisse-toi aimer et reçois tout son Amour !


Maintenant je t’invite à recevoir le Message que l’Éternel a pour toi aujourd’hui, et à écouter ce chant : Je te donne mon Amour ! Sois béni au Nom de Jésus et laisse-toi bénir par ton Dieu !
Reçois tout mon Amour !

Parole de l’Éternel

« Reçois ton Dieu, et ne fais pas la forte tête ; Me recevoir c’est aussi M’accepter, Me laisser t’aimer et te transformer. Ne fais pas comme si tu ne Me connaissais pas : Je suis l’AMOUR ! Ne dis pas que Je t’ai abandonné ; c’est toi qui Me fuis, qui fuis mon Amour et mes Enseignements ; qui rejettes mes Ordonnances et mes Conseils et tu te demandes ce qui se passe : le pourquoi rien ne va dans ta vie ? … Réfléchis : la faute ne vient pas de Moi, mais de toi ; reconnais-le et laisse-Moi te transformer, oui laisse-Moi aimer ! »

Sois béni (e) au Nom de Jésus !

L’Éternel t’invite à recevoir tout son Amour !

Cesse de Le fuir pour une raison ou pour une autre. Vis ta vie en Lui, fais-le Roi et Maitre de ta vie ; laisse-Le contrôler ta vie et abandonne-toi à Lui. Il t’aime, apprends à Le connaître et à Le recevoir ; ton Dieu t’aime, l’aimes-tu aussi ; assez pour Le recevoir et Le comprendre ? Lui Il ne t’abandonnera jamais : c’est l’homme qui L’abandonne et Le rejette ! Toi veux-tu de Lui ? … Alors laisse-toi aimer et reçois tout son Amour !
Maintenant je t’invite à recevoir le Message que l’Éternel a pour toi aujourd’hui, et à écouter ce chant : Je te donne mon Amour ! Sois béni au Nom de Jésus et laisse-toi bénir par ton Dieu !




VIDÉO : Vision de l’Église de Jésus-Christ 
(Vision reçu par Nicole)


TEXTE : Vision de l'Église de Jésus Christ

Cette vision est pour tous les enfants de Dieu
(Vision reçu le 28 septembre 1996)


C'est par la Puissance de mon Esprit,
que mon Armée sera Glorieuse :
Promesse de l'Éternel !

(Vision reçue pour l'Église de Jésus)

Renouveau :

« Je vois une Armée qui avance et qui marche ! Lorsqu'elle a fait un bon bout de chemin, je veux dire tous les Ouvriers ensemble ; je vois celui qui est en avant et qui sonne la trompette. Quelque chose de bizarre se produit, il faut qu'ils soient prudents alors, l'Armée s'arrête. Mais, lorsque l'Armée s'arrête ; cela crée un conflit entre les Soldats de Dieu.

Les premiers s'arrêtent, puis les deuxièmes tombent sur les premiers ; les troisièmes sur les deuxièmes et ainsi de suite, jusqu'à la fin et tous basculent ! Spirituellement, ceci représente ce que chaque Soldat vit face à son prochain. Dans cette Vision : ils se battent entre eux, ils ne sont pas satisfaits de ce que chacun fait. Certains, se sentent bousculés et d'autres reçoivent des coups ; il y en a, qui frappent dur et certains sont blessés.

Ils se battent entre eux, car chacun n'est pas d'accord sur ce que l'autre fait ; chacun est dérangé par son prochain, parce que cela est arrivé très vite. Ils ont été surpris par les évènements ; le Seigneur arrive avec une grande Pluie et arrose son Armée. Lorsque, les Soldats se rendent compte que la Pluie tombe sur eux ;

ils se couvrent de leurs Boucliers et continuent à se battre sous la Pluie protégés par leur Bouclier, de cette Pluie qui tombe. Ils se protègent de ce qui tombe du Ciel et de leurs frères et sœurs ; car ils n'ont plus confiance en rien, ni en personne. Ils sont ébranlés et se tiennent sur leur garde.

Repentance :

Le Seigneur arrive avec sa Main Puissante et de son Poing ; il frappe le sol et les Soldats se sont retrouvés par terre, tout ébranlés. Notre Dieu, les regarde et avec son Doigt ; il leurs fait signe que non, il ne les veut pas ainsi. De son Doigt Puissant, il touche tous ceux, qui vont relever les plus faibles ; je vois aussi ceux, qui sont transformés parce que sa Lumière vient les recouvrir.

Ils (Soldats) se relèvent avec l'Aide du Seigneur et supportent les plus faibles, dont les Armures sont  cabossées. Le Seigneur les relève : les remet sur leurs deux pieds et ils rangent leurs Épées dans leurs fourreaux. Ils se tiennent debout et droit devant l'Éternel, prêts à partir ; ils marchent sur place comme des Soldats.

De là-haut, une Lumière vient sur les Combattants et de son Doigt Glorieux ; notre Dieu fait signe à son Armée, d'aller dans le monde combattre le mal. L'Armée de Dieu envahit les villes et les villages avec des drapeaux de Paix, des drapeaux blancs ; ils sont prêts à combattre avec l'Amour de Dieu. Ils prennent chacun, la Position ; que notre Dieu leur a assignée !

Chacun à leur Poste, ils prennent les gens par surprise ; l'Épée à la main, ils affrontent les gens. Ceux, qui ont peur de l'Épée de Vérité se courbent et remettent leur vie à Dieu ; ceux, qui n'ont pas peur de l'Épée de Vérité se font trancher la tête. Tous choisissent : c'est la Vie ou la mort ?

Ceux, qui vivent sans Jésus : sont comme le corps sans la tête. Car Jésus est la Tête et nous sommes son Corps : le Corps de Christ ! Il est la Vie Éternelle et ceux qui rejettent le Christ, hérite d'une mort éternelle. Ceux, qui ont remis leur vie entre les Mains de notre Dieu ; reçoivent la Lumière de notre Dieu et reconnaissent le Chemin de la Lumière. Alors, ils embarquent eux aussi dans la Bataille ; pour combattre les forces du mal. Il y a tellement de têtes qui tombent ; tous, peuvent le constater par l'étendue de sang répandue par terre.

Satan est en colère et il fait rage de l'enfer ; il (Satan) envoie une horde de démons contre-attaquer, ce que les Soldats de notre Dieu ont accompli. Certains démons lancent des flèches, d'autres des lassos pour attacher les Soldats ; tandis, que d'autres font exploser les Soldats pour les détruire par des bombes bien dissimulées.

C'est une très grosse Bataille ! Je vois des Chrétiens qui tombent, d'autres qui paniquent sous la menace de l'ennemi ; les Soldats sont fatigués et tristes, d'avoir perdu certains de leurs frères. Ils reviennent au Fort (l'Église) ; pour se rassasier, s'abreuver et reprendre des forces nouvelles, car ils sont abattus.

Réveil : 

Notre Dieu voit que son Armée est fatiguée, épuisée et qu'elle ne croit plus gagner la Bataille ; mais, notre Dieu envoie une Pluie rafraîchissante sur elle, pour qu'elle (Armée) en soit détrempée et que les Soldats se relèvent fortifiés. Ils remettent leur Armure, après l'avoir bien frottée pour qu'elle brille ; ils se remettent en rang et sous l'Ordre de l'Éternel notre Dieu et retournent combattre.

Oui, d'un air décidé ; ils repartent envahir les villes et les villages. L'ennemi (Satan) est en colère, ses démons sont tous à leur poste eux aussi et prêts à tout ; ils veulent surprendre les Chrétiens, mais les Soldats de Dieu sont tous bien reposés et bien nourris. Ils font face à l'ennemi, qui est rusé ; oui, les Ouvriers de Dieu sont capables avec l'Aide de notre Dieu de détruire l'ennemi, avec leurs Épées.

 Ils reviennent au Fort, (l'Église) en réalisant que tous sont revenus en forme et sans blessure grave ; parce qu'ils reçoivent Force et Courage de notre Dieu. Ils ont su affronter l'ennemi, la Force était en eux : la Force de notre Dieu ! Ils sont heureux, c'est la fête pour le Peuple de Dieu ; des cris de joie, des danses et des chants de louanges montent au Ciel. Tous se réjouissent, ils sont réunis par une seule Force ; celle que notre Dieu donne, car il est déjà Vainqueur !

Chaque fois, que notre Dieu demande d'aller au Combat, le Peuple de Dieu se lève et met son armure ; car il (Peuple) a compris qu'il est Vainqueur : c'est l'Armée de Dieu ! Elle (Armée) se promène dans les rues en Vainqueur et les gens acclament notre Dieu pour une si grande Victoire ! Ils réalisent que cette Armée est la plus grande, elle est guidée par l'Esprit de notre Dieu ; ils élèvent les mains pour louer notre Dieu, c'est de toute beauté !

 La Victoire se respire, c'est la Paix et la liberté ; pour tous les cœurs et pour tous ceux, qui croient que Jésus est Vainqueur sur l'ennemi. Le mal disparaît de leur cœur et ils peuvent demeurer libres en Jésus-Christ ! J'aperçois en arrière de la foule, les démons qui tremblent de peur ; ils cherchent un endroit pour se cacher. Cette Armée est impressionnante, formée par notre Dieu ; elle n'a crainte d'aucun démon.

Le bruit des pas de l'Armée est retentissant et fait fuir l'ennemi.
L'Armée marche d'un même pas et aime du même Amour ; il marque l'empreinte de leurs pas avec l'Amour que Jésus leur donne. L'Amour de Jésus est leur Bannière : un grand Drapeau blanc !

Tous ceux, qui le désirent ; peuvent les suivre et marcher sur le même Chemin que Jésus a tracé pour eux. Les Anges les accompagnent et survolent cette Armée, une multitude d'Anges pour veiller sur eux. Tout au long de leur marche vers l'Éternité ; les gens décident d'embarquer et ils amènent avec eux, tous ceux qui aiment Jésus.

Ce Chemin, les conduit vers l'Éternité ! À travers une brume ; je vois Jésus et son Père, qui regarde cette Armée du Haut du Ciel. Ils regardent l'Armée, qui marche d'un même pas et d'un seul cœur ; le bruit de leurs pas est comme le Cœur du Père qui bat ! Ils sont tous deux heureux, de voir cette grande Armée. Jésus remarque aussi, que tous ses frères et sœurs sont très heureux d'être des Enfants de notre Dieu ; des Enfants de Lumière marchant dans la Lumière.

Puis le Père dit, de là-haut à tous ses Enfants :



« l'Éternel des armées, attend tous ses Enfants ; venez mes Enfants, venez vers Moi ! L'Éternel vous aime d'un Amour Éternel ! »
VIDÉO : Le retour du Roi  ( Songe reçu par Nicole)


TEXTE : Le retour du Roi … !
                                        
J’ai reçu ceci, afin d’encourager le peuple de notre Dieu, car bien des enfants de Dieu et des ouvriers sont démoralisés, fatigués et leur espoir faibli. IL ne faut pas perdre espoir ; voici le songe que l’Éternel m’a donné pour vous encourager.

(Vision reçue en songe de l’Éternel)

L'Éternel me donne une Vision de ce qui s’en vient : un rêve que j’ai fait en septembre 2004 : '' je rêve que je me promène dans un château et j'entends le Roi qui dit à son Épouse : tu dois m'attendre ici, je vais revenir ! L'épouse est attristée par le départ du Roi, mais elle Lui dit : je comprends que je ne peux partir maintenant, mais je t'attendrai ! Je vais m'occuper du Château et des serviteurs, afin que tout soit prêt à temps pour ton retour. Mais moi, dans mon rêve : je me promenais dans ce Château et je remarquais que les serviteurs perdaient courage parce que le Roi était parti. Le Maître n'était plus là, il était parti au loin : le temps passait et les serviteurs se décourageaient ! Les serviteurs, pour certains ne voulaient plus préparer de nourriture, trop découragés ; alors, ils ont tout nettoyé la cuisine pour tout ranger ainsi que le Château, pour le fermer et l'abandonner. C’est triste, grève générale, ils n'étaient plus intéressés de continuer à travailler, ils n'en voyaient plus l'importance. Leur joie n'était plus, ni la raison d'accomplir ce travail ; certains s'occupaient de fermer les lumières de toutes les pièces et éteignaient toutes les cheminées de la grande salle. Il y avait beaucoup de petits foyers ; il y en avait tout le tour de la pièce principale ou le banquet aurait lieu pour les invités. Ces cheminées servaient à réchauffer la grande salle pour le grand banquet du Roi ! En dernier, je remarque que la salle d'invités est vide ; ils l'ont fermée, c'est très sombre à l’intérieur et les ouvriers ont quittés le château. C'était la salle où les Serviteurs devaient accueillir tous les invités du Roi pour le grand buffet. Malheureusement, les Ouvriers ne se réjouissaient plus pour le grand jour de cette réception en l’honneur de Jésus : non, ils n'avaient plus le cœur à se réjouir. Et dans ce rêve, je me voyais leurs dire : vous devez revenir, continuer ; recommencer, travailler, vous devez préparer la salle où aura lieu le festin. Oui, la réception aurait lieu bientôt, et il y aura beaucoup d'invités à la Table du Seigneur ; oui, ce sera un grand banquet ! Je leurs disais aussi : rallumez toutes les lumières du Château et rallumez tous les foyers de la salle de réception. Réchauffez la pièce du Roi pour que l'ambiance soit apaisante, confortable et agréable. Il faut que le Château démontre qu'il est encore habité et rempli d'amour, de joie et de présence. Il fallait que je leurs dise aussi : chantez des louanges d'allégresse parce que les invités vont venir, et que rien n'est fini. Les invités vont arriver ; ce n’est pas fini même si cela semble décourageant partout où l’on regarde, faut pas regarder à tout ce que l’on voit ; faut regarder à ce qui s’en vient.

On a été averti nous les enfants de Dieu. Le Roi revient bientôt, ça vaut la peine de continuer et de persévérer : il faut préparer le banquet du Roi et de ses invités ! Il faut être prêt à temps lorsqu'il reviendra chercher son Épouse ! Et ce n'est que lorsque tout sera prêt et que la salle sera remplie d'invités ; que tous ceux qui doivent venir pour le banquet auront répondus à l'INVITATION du ROI, et pris leur place celle qui leur est assignée et qu’ils ont droit ; qu’ils auront répondus à l’invitation du roi ! Que le Roi reviendra pour rejoindre ses invités et les bénir de sa Présence ! Oui, il fera son entrée dans la grande salle où aura lieu cette belle réception. Un banquet d'Amour pour tous ses Sujets, et tous ses Invités ; et ensuite, je vis le Roi entrer dans la grande salle de réception, comme il a promis à tous ses Sujets, tous ses enfants, ses ouvriers. Et je me suis réveillé, mais comme j’ai apprécié cette révélation. Il arrive souvent que notre Dieu parle en songe, oui plusieurs ont ce bonheur ! Il me parle souvent à moi de cette manière et m’explique les songes que je reçois ; et parfois cette vision, certains rêves (songes)  ; peuvent s’étaler sur plusieurs années si on interprète le songe. Tout comme dans la Bible, et je peux même vous donner tous les versets qui parlent de ceux qui ont eu des songes. Mais je vous invite à regarder vous-mêmes ; parce que vous êtes surement au courant ! Ce rêve que l'Éternel m'a donné est pour vous dire ; que vous devez vous réjouir parce que le festin aura bien lieu. Ne perdez pas courage, mais continuez de servir ; comme si le Maître était encore là, car il revient bientôt ! La Table doit être bien mise, car les gens vont venir et nous nous devons de les accueillir au Nom du Roi et de les faire assoir à la grande Table : la table de l’amour ! Soyez assurés que le Roi fera son entrée bientôt et que tous se réjouiront d'avoir persévérés. Puis, mon Dieu m'a donné ces versets : deux ans (2) après l'avoir reçu et écrit ce rêve, alors j’ai écrit cela pour vous bénir.

Il est écrit dans le verset  Matthieu 25.5-34 : « Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : non, il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec Lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit : Seigneur, tu m’as remis cinq talents ; voici, j’en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit : c’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit : Seigneur, tu m’as remis deux talents ; voici, j’en ai gagné deux autres. Son maître lui dit : c’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné ; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à Toi. Son maître lui répondit : serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné ; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Ôtez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. »

AMEN ! … Écoute, reçois ce conseil ; réfléchis, le temps compte et le temps passe vite ; l’Éternel avertit qu’il revient bientôt ; seras-tu de ceux qui iront avec Lui, qui vivront avec Lui éternellement. Ouvre-lui la porte de ton cœur ! Moi j’ai reçu ce songe cet avertissement ; ces verset biblique pour te bénir ; pour te faire comprendre la réalité à travers la vérité de notre Dieu. Alors je te dis : laisse-toi bénir au Nom de Jésus et réfléchis à son invitation ; il t’invite à t’assoir à la table de l’amour et à vivre avec Lui Éternellement. AMEN ! …


Bâtissons ensemble !

Bâtissons ensemble le Royaume de notre Dieu, alors l’Éternel bénira et multipliera le fruit de notre travail ! Promesse faite à ceux qui donnent ! Matthieu 6.33-34 : « Cherchez premièrement le Royaume et la justice de Dieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même, à chaque jour suffit sa peine. »

2 Corinthiens 9.6-11 : « Sachez-le, que celui qui sème peu : moissonnera peu, et celui qui sème abondamment, moissonnera abondamment. Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte : car Dieu aime celui qui donne avec joie. Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre. Selon qu’il est écrit : il a fait des largesses, il a donné aux indigents : sa justice subsiste à jamais ! Celui qui fournit de la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture ; vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités ; qui par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces. »

Colossiens 3.1 : « Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. »

Luc 6.38 : « Vous Me chercherez, et vous Me trouverez : si vous Me cherchez de tout votre cœur. »

Jérémie 29.13 : « Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. »